06 96 48 10 62

Graine de Plénitude by Colette Rosinet
Boosteuse de changement

06 96 48 10 62

Empreintes utérines et impacts sur notre construction

17 Jan 2022 Centre Graine de Plénitude OZ' E, le Blog du Cabinet Graine de Plénitude by Colette Rosinet pour faire le choix d’être plutôt que de paraître

Empreintes utérines et impacts sur notre construction

 

Il est primordial, essentiel, de prendre conscience que, ce que nous sommes est la résultante de nos racines. Elles représentent nos fondations, ce qui a contribué à nous construire.

Parmi ces racines, je mets aujourd’hui l’accent sur nos empreintes.

Mais qu’est-ce qu’une empreinte ? 

Les empreintes correspondent à la mise en place de liens entre un déclencheur extérieur et un comportement adopté. A force de vivre ce déclencheur, le comportement devient instinctif. Le déclencheur est souvent une situation que je vis, que je perçois et lorsque je la vis, je l’intègre dans ma psyché avec des ressentis, des émotions, des pensées…  L’empreinte associe donc un déclencheur, des ressentis, des émotions, des pensées.

Les premières empreintes sont importantes car elles sont à l’origine d’une boucle neuronale qui produira des effets, des réactions qui donneront lieu à notre vision du monde et à nos schémas répétitifs. A partir de nos schémas répétitifs, nous fonctionnerons en mode pilotage automatique.

Prenons un exemple : si durant ma vie intra-utérine, j’ai perçu que je n’étais pas désiré, que ma venue dérangeait, je peux prendre la décision qui ensuite deviendra inconsciente mais toujours agissante, que je n’ai pas ma place, que j’ai intérêt à être transparente, à ne pas me trop me faire remarquer… Après ma naissance, je me comporterai en fonction de la décision prise et j’aurai à me confronter de manière régulière à une problématique de place.

Ces empreintes sont comme des aimants, des chemins psychologiques qui créés une attraction avec des situations qui réactivent notre premier vécu.

Les empreintes constituent donc des mémoires, qui s’engramment dans la peau et sont réactivées chaque fois de nous revivons une situation que ne percevons comme étant proche de celle qui a été à l’origine de notre première empreinte.

C’est ainsi que dans sa grande vulnérabilité, le fœtus dès la fécondation ressent, perçoit et intègre des empreintes. La vie intra utérine est donc un espace-temps déterminant pour la construction de l’histoire de l’être humain.

Le mécanisme devient inconscient et fonctionne comme un écran entre nous et le monde.

Lorsque ces empreintes sont vécues comme des traumatismes, elles vont être refoulées dans l’inconscient pour nous permettre d’avancer dans la vie. Cependant elles peuvent attaquer notre élan vital.

C’est ainsi que les premières empreintes peuvent être liées à :

  • Une fausse couche ou une IVG précédente,
  • La perte d’un jumeau,
  • Au ressenti d’être un enfant désiré ou pas, de correspondre ou pas au sexe souhaité par le parent,
  • Au ressenti d’être un enfant de remplacement d’un être cher décédé,
  • Au ressenti d’être un enfant survivant à une tentative d’avortement,
  • Au ressenti d’être un enfant survivant à une tentative de suicide,
  • Au ressenti d’être un enfant né d’un viol…

Au - delà de ces empreintes, résultantes de nos ressentis, nous héritons de mémoires transgénérationnelles qui nous viennent de nos lignées maternelles et paternelles. Ces mémoires peuvent être des patterns (schémas répétitifs comme modèles) tels que les problématiques d’argent, de spoliation de reconnaissance, des maladies…, des codes familiaux à respecter…

Enfin, nous arrivons à ce monde avec les mémoires de notre âme en termes de blessures, de vécus antérieurs, de mission de vie.

Vous comprenez donc que lorsque nous naissons, nous ne sommes pas vierges d’expérience. Nous sommes donc déjà chargés de fardeaux, de mémoires, de ressentis qui dès la conception nous formatent à notre insu et nous conditionnent.

Alors, afin de nous ouvrir autrement à la vie, avec courage, faisons le choix de questionner nos fonctionnements quotidiens et prendre conscience de ce qui s’y joue.

Osons vous regarder avec bienveillance,

Osons questionner sans culpabiliser nos ressentis, ils sont les clés qui nous ouvrent à une autre vision de qui nous sommes.

 

De cœur à coeur


Articles similaires

Invitation à me rencontrer

OZ' E, le Blog du Cabinet Graine de Plénitude by Colette Rosinet pour faire le choix d’être plutôt que de paraître

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Institut Cassiopée

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.