0696 48 10 62

0696 48 10 62

Articles du Centre Graine de Plénitude

 Une fois que l’émotion surgit, elle est la vérité pour l’instant. Pourquoi ? Parce-qu’elle est là. Aussi je ne peux pas la nier.                                                         Swami Prajnanpad

 

On pourrait se demander pourquoi utiliser le terme « réconciliation » ? Est-on fâché avec ses émotions ?

Si j’ai choisi ce terme, c’est parce-qu’il m’apparaît que bien souvent, nous faisons inconsciemment le choix de mettre en exil nos émotions d’ou la nécessité de se les réapproprier.

Mais commençons par quelques notions de compréhension des émotions 

Une émotion est une réaction provenant de notre perception d’une stimulation venue de l’environnement. Elle est donc notre réponse spontanée à notre ressenti et provient de notre interaction avec nous-même et / ou les autres. L’expression de l’émotion s’accompagne de réactions physiques (sueur, accélération du rythme cardiaque…) et comportementales (fuite, pleurs, rire…). L’émotion est un moyen de transmettre une information sur comment on se sent. Elle est donc un élément de communication essentielle dans toute relation.

Nous sommes ainsi habités par une diversité d’émotions avec pour chacune des variantes, les 4 émotions de base étant

La joie : euphorie, gaieté, extase, excitation…

La colère : mépris, irritation, agacement, énervement…

La peur : crainte, méfiance, inquiétude, terreur…

La tristesse : chagrin, désespoir, rejet, mélancolie…

Toutes les émotions remplissent une fonction, sont utiles, nécessaires et associées à un type d’expression : la peur symbolisée par la crainte, permet de se protéger, de limiter la prise de risque, la tristesse symbolisée par les pleurs est là pour réparer, faire face au changement, la colère symbolisée par les cris, l’agressivité…, contribue à marquer son territoire, la joie symbolisée par le rire favorise l’expression du plaisir.

Dans leur utilisation normale, les émotions nous transmettent des indicateurs qui nous permettent d’agir, de prendre des décisions. A contrario, elles peuvent devenir pathologiques si on se laisse écraser ou dominé par elles. 

Poursuivons par un voyage au cœur de nos émotions 

Il est important de prendre conscience que nos réactions émotionnelles ne résultent pas d’un événement extérieur, elles sont en lien avec notre système de pensées et de croyances. Nous avons donc notre histoire émotionnelle et chacune de nos émotions a un sens et sa propre histoire. En effet, notre éducation émotionnelle prenant racines dans notre culture, les valeurs reçues, nos croyances, notre système de modélisation va régir notre relation à nos émotions.

Par ailleurs, nous vivons des expériences émotionnelles dès notre vie intra – utérine qui vont nous impacter, laisser des empreintes qui vont être réactivées lorsque des situations que nous percevons comme similaires se présentent à nous. Une émotion n’est donc pas anodine, sa résonnance, sa manifestation est ancrée en nous et elle est parfois associée à un besoin non satisfait qui provoque un manque et donc un malaise.

L’évènement extérieur n’est rien d’autre qu’un déclencheur qui soumis à notre système de pensées et de croyances va provoquer une émotion qui sera fonction de notre culture émotionnelle et des empreintes de nos expériences émotionnelles passées. Si par exemple, je suis issue d’une famille qui tait ou n’exprime pas la colère, il y a une forte probabilité que les membres successifs de cette famille prolongent cette pratique. La colère peut ainsi être refoulée ou déviée vers une autre émotion ou un autre but. Des études ont mis en évidence la relation émotions / organes, mettant ainsi l’accent sur les maladies psychosomatiques, la maladie devenant le « mal à dire ».

C’est la manière dont nous nous situons par rapport à nos émotions qui

nous enchaîne ou nous libère.                                                                    Jack Kornfield

Vous comprendrez donc qu’une gestion émotionnelle basée sur la prise de conscience du ressenti, l’identification claire de sa nature et l’expression authentique de ce qui, est essentiel. Accompagner l’émotion devient dès lors une question d’hygiène de vie.

Dépassons les idées reçues, faisons le choix d’appréhender et d’exprimer nos émotions librement et dans le respect de l’autre.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Institut Cassiopée

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.